10 plantes pour le paillage en permaculture 10/10 : La Lavatère


Looking to lose a few pounds while you get super healthy, increased flexibility, and increased well-being? We highly recommend this program. Click The Banner To Find Out More!


fbt-banner-728x901


Salut les permachouettes,

SOUTENEZ NOTRE PROJET, chacun à la mesure de ses moyens ! Bravo les amis, il y a bientot 4000 vues !!! Si chacun d’entre vous met 2 € pour aider le projet, on boucle le crowdfounding !
Cliquez sur le lien : https://www.kisskissbankbank.com/un-modele-de-vie-innovant
Merci à tous, ca nous permettra de continuer dans de bonnes conditions !

Suite de la vidéo “10 plantes pour le paillage en permaculture 09/10 : Le Figuier” : https://youtu.be/Qql3GhLOa8k

LA LAVATÈRE : Plante au port arbustif vivace. Elle compense sa durée de vie assez courte par une croissance très prolixe, et une capacité à produire beaucoup de graine et se ressemer rapidement.
Elle produit entre autres des fleurs comestibles riches en mucilages, très bénéfiques à la digestion dans son ensemble. Les feuilles sont très coriaces et ne présentent pas d’intérêt gustatif.
Par contre, elles sont parfaites pour le paillage. On tronçonnera les branchettes en tronçons de 30 à 40 cm avec un sécateur pour les étaler au sol.
La plante avec son développement très fort aura tôt fait de se refaire une parure de branches et produire de la nouvelle matière.
Comme beaucoup d’autres malvacées, elle est aussi très mellifère.

Alors que la première vidéo a été prise à la forêt, je suis revenu ici autour de la maison, dans les haies fruitières mises en place l’année dernière.
L’objet de ces 10 petites vidéos est de dresser un petit portrait de plantes utiles pour une autonomie en matières de paillage. Dans la première vidéo, je rappelais les résultats de recherches de l’institut de recherche en permaculture australien qui a conclu qu’il fallait environ 2m2 de zone productive en paillage pour pailler 1m2 de jardin… ce qui implique de diviser son espace, et de consacrer 2/3 de la surface à la production de matières et 1/3 au potager… Dans la partie qui produit de la matière, il est aussi important de faire en sorte que les plantes apportent un complément en plus que leur simple fonction de paillage.
Une plante, 3 usages minimum ! Et si c’est plus, c’est mieux !
Dans cette petite série, il y aura 10 plantes proposées, chacune occupe une ou plusieurs strates, et ont leurs avantages complémentaires.

Merci à tous, rendez vous à la suivante !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *